Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu’est-ce qu’une audiométrie?

L’audiométrie englobe divers tests auditifs destinés à vérifier l’acuité auditive et à déterminer la forme et le degré de sévérité des troubles auditifs (surdité). L’audiométrie tonale est la plus souvent pratiquée, mais il existe de nombreuses autres méthodes d’examen de l’audition.

L’audiométrie est un examen relevant de l’oto-rhino-laryngologie.

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière? 

L’audiométrie peut être réalisée sans préparation particulière.

Quels points sont à clarifier avant l’examen?

Avant toute audiométrie, le spécialiste ORL effectue un examen général de l’oreille afin d’exclure certaines autres causes, telles que le cérumen, une otite moyenne ou la présence d’un corps étranger à l’origine de la baisse d’audition.

Comment l’audiométrie est-elle réalisée?

L’audiométrie fait appel à divers tests auditifs. Parmi les plus fréquents se trouvent:

  • Audiométrie tonale: Des sons sont transmis par le biais d’un casque à diverses hauteurs de notes (fréquences) et à un volume progressivement croissant. Dès que le patient entend le son, il fait un signe (par ex. pression d’un bouton). Cela permet d’enregistrer le seuil d’audition dans les divers domaines de fréquence et d’obtenir une représentation graphique sous forme d’une courbe d’audition (audiogramme).
  • Audiométrie par conduction osseuse: La mesure s’effectue de manière similaire à l’audiométrie tonale. Toutefois, le générateur de sons est placé directement sur l’os derrière l’oreille. Les sons sont directement transmis dans l’oreille interne par l’os (conduction osseuse). La comparaison des deux mesures permet de déterminer si la cause de la baisse d’audition doit être recherchée au niveau de l’oreille moyenne ou de l’oreille interne.
  • Audiométrie vocale: Par l’intermédiaire d’un casque sont émis à différents volumes des mots et nombres qui doivent être répétés. Cela permet de déterminer aussi bien le seuil d’audition (le volume à partir duquel le son est perçu) que l’intelligibilité des mots et de la parole. Cet examen est particulièrement important lors de l’adaptation d’un appareil auditif. La représentation graphique de l’intelligibilité est appelée audiogramme vocal.
  • Mesure du recrutement: Elle permet de vérifier si les sons sont perçus de manière plus ou moins forte sur une oreille par rapport à l’autre. Ceci est le cas en présence de dommages causés par le bruit ou d’une surdité liée à l’âge, lorsque les cellules sensorielles de l’organe auditif de l’oreille interne sont endommagées. 
  • Potentiels évoqués auditifs: Mesure de la réponse électrique du centre de l’audition du cerveau, ne nécessitant aucune collaboration active. Cet examen convient donc particulièrement aux nourrissons et aux patients qui ne peuvent montrer aucun signe, par ex. les patients comateux. Cette méthode repose sur l’activation du centre de l’audition du cerveau par des stimuli acoustiques. Ces modifications de l’activité cérébrale sont mesurées à l’aide d’électrodes placées sur le cuir chevelu.
  • Audiométrie de jeu: Test auditif destiné aux enfants entre 2 et 4 ans, permettant de vérifier non seulement l’acuité auditive, mais également le niveau de développement. Pour chaque son perçu, l’enfant doit par ex. empiler un cube.
  • Oto-émissions acoustiques: En cas de fonctionnement normal, les cellules ciliées (cellules sensorielles de l’audition) de l’oreille interne produisent leurs propres ondes acoustiques très faibles. Ces oto-émissions acoustiques peuvent être enregistrées de l’extérieur au moyen de microphones extrêmement sensibles. La présence d’oto-émissions acoustiques exclut avec une grande probabilité une déficience auditive. La mesure ne dure que quelques secondes et convient particulièrement bien comme test auditif chez les nourrissons et les enfants en bas âge.

Quand l’audiométrie est-elle utilisée?

Les différentes méthodes de l’audiométrie permettent d’évaluer les divers types et degrés de sévérité des troubles auditifs. Par ailleurs, l’endroit précis de la surdité peut être déterminé (oreille moyenne, oreille interne, nerf auditif ou centre de l’audition du cerveau).

Motifs fréquents d’une audiométrie:

  • Surdité (congénitale, perte subite de l’audition, dommages causés par le bruit, surdité liée à l’âge, etc.)
  • Test auditif chez le nouveau-né destiné au dépistage précoce de troubles auditifs
  • Réglage d’appareils auditifs

L’audiométrie comporte-t-elle des effets indésirables?

Les différentes méthodes de l’audiométrie sont indolores et sans risque.

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Morbus Crohn - Colitis ulcerosa
Maladie de crohn - colite ulcéreuse
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving