Analytics Universal Code
1 santeweb
 

La carence en fer chez les femmes

Pendant les règles, une femme perd en moyenne environ 50 ml de sang, ce qui correspond à une perte de 25 mg de fer.
Chez les femmes, les règles
et la grossesse
demandent
beaucoup de fer

Lorsque cette perte n’est pas compensée par l’apport d’un milligramme supplémentaire de fer résorbé par jour, il y a carence en fer.

Environ 80% des femmes non ménopausées ont des réserves de fer trop faibles et entre 10 et 20% souffrent d’une carence en fer.

Le risque de carence en fer est encore plus marqué pendant la grossesse, étant donné que les besoins en fer sont beaucoup plus importants pendant cette période. Jusqu’à 30% des femmes souffrent d'anémie pendant la grossesse. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une anémie ferriprive. L’anémie ferriprive augmente le risque de fausse couche, d’accouchement prématuré, de problèmes de croissance de l’enfant, d’infection de la mère (infections urinaires, notamment) et de tolérance réduite aux saignements lors de l’accouchement.

Les besoins sont également plus importants en période d’allaitement, le lait devant apporter des oligoéléments (y compris du fer) à l’enfant. A cela s’ajoute le fait que les saignements de l’accouchement ont un impact négatif sur le bilan ferreux.

Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
En savoir plus sur carence en fer et anémie ferriprive
Item 1 - title
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving