Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Cancer de la prostate » Actualités 24. Octobre 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualités
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Actualités
Symptômes
Examens
Traitement du cancer localisé
Invasion osseuse, métastases dans les os
Evolution
Prévention
Glossaire
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Prostatite chronique: quelques modifications des habitudes alimentaires suffiraient à améliorer l’état des patients

Certains aliments et compléments nutritionnels sont notoires lorsqu’il s’agit de renforcer les troubles de la prostatite chronique aseptique. En conséquence, une modification des habitudes alimentaires pourrait apporter l’aide nécessaire, selon le sondage de certains experts.

L’alimentation
influence les troubles
de la prostatite chronique
 
Les troubles de la prostatite chronique non causée par des bactéries se manifestent en règle générale lentement et à évolution ondulatoire; en font partie les troubles de la miction, les douleurs et les troubles sexuels.
 
On sait que certains aliments tels que le piment, le café, le poivre ou l’alcool renforcent ces symptômes. Inversement, certains laxatifs, l’eau, la levure ou le lait écrémé atténuent les troubles de la prostatite chronique aseptique.
 
Des experts américains spécialisés dans les douleurs urogénitales ont souhaité connaître quels effets une modification des habitudes alimentaires pouvait avoir sur les symptômes de la prostatite chronique. Pour cela, ils ont fait un sondage en envoyant un questionnaire à 286 patients, dont 95 y ont répondu.
 
A la question si certains aliments renforçaient les troubles de la prostatite, 43% répondirent que oui et 33.9% que non. Quant à une atténuation des troubles lors de la consommation de certains nutriments, 22.6% dirent oui, 45.2% non. Le pourcentage restant ne répondit pas à la question. Plus de la moitié des participants dit toujours consommer des aliments pouvant renforcer les symptômes.
 
Les scientifiques ont ainsi pu conclure que les facteurs nutritionnels lors d’une prostatite chronique étaient trop peu abordés et que de simples modifications diététiques devraient faire partie du concept thérapeutique de ces patients.

springermedizin.de

25.04.2014 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer