Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu’est-ce qu’une ponction lombaire? 

La ponction lombaire consiste à prélever du liquide cérébrospinal dans le canal rachidien de la colonne vertébrale. Cela s’effectue au moyen d’une ponction réalisée avec une aiguille creuse au niveau du rachis lombaire, d’où l’appellation ponction lombaire. Cet examen permet de détecter des modifications de la composition du liquide cérébrospinal, qui fournissent des indications relatives à des maladies du système nerveux. La ponction lombaire est particulièrement importante pour le diagnostic d’une méningite.

La ponction lombaire est un examen relevant de la neurologie.

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière? 

L’examen nécessite une coagulation sanguine intacte. Les patients sous médicaments anticoagulants doivent si possible interrompre la prise quelques jours avant l’examen ou la remplacer par des injections d’héparine dans l’abdomen. Le médecin fournit les consignes correspondantes.

Quels points sont à clarifier avant l’examen? 

Avant la ponction lombaire, il convient d’exclure une hypertension intracrânienne: examen du fond de l’œil, cet examen n’étant toutefois que partiellement pertinent. Une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique du crâne sont plutôt recommandées.

Comment la ponction lombaire est-elle réalisée?

La ponction lombaire est réalisée en ambulatoire au cabinet médical ou à l’hôpital et dure environ 20 minutes. Elle s’effectue généralement en position assise avec le buste fortement courbé vers l’avant («gros dos») afin d’arrondir au maximum le rachis lombaire, ce qui facilite la ponction. En outre, un calmant et un relaxant musculaire sont préalablement administrés pour permettre aux muscles du dos de se détendre le mieux possible. Le site de ponction situé entre la 4e et la 5e vertèbre lombaire est soigneusement désinfecté et anesthésié localement. Une ponction du canal rachidien est réalisée entre ces deux vertèbres à l’aide d’une fine aiguille creuse. Le liquide cérébrospinal s’écoule ensuite goutte à goutte à travers l’aiguille de ponction et est recueilli dans un tube à essai, avant d’être envoyé au laboratoire. L’aiguille est retirée et le site de ponction recouvert d’un pansement ou d’un bandage. Les maux de tête sont fréquents après la ponction lombaire. Pour les éviter, il convient de boire beaucoup et de se reposer au lit.

Quand la ponction lombaire est-elle utilisée? 

La ponction lombaire est un examen essentiel pour le diagnostic ou l’exclusion de certaines maladies du système nerveux. Elle est particulièrement importante pour diagnostiquer rapidement une méningite.

Motifs fréquents d’une ponction lombaire:

  • Méningite
  • Encéphalite
  • Borréliose avec atteinte du système nerveux, neuroborréliose
  • Hémorragies cérébrales
  • Tumeurs ou métastases cérébrales
  • Tumeurs de la moelle épinière
  • Sclérose en plaques
  • Lymphome
  • Leucémie
  • Syphilis avec atteinte du système nerveux

La ponction lombaire comporte-t-elle des risques ou effets indésirables? 

Cet examen est généralement peu douloureux et comporte peu de risques. Durant la ponction, une sensation de courant électrique peut survenir dans les jambes lorsque l’aiguille de ponction entre en contact avec les nerfs du canal rachidien. Après la ponction lombaire, des maux de tête pouvant s’accompagner de nausées et de vomissements sont possibles. Les infections ou phénomènes de paralysie dus à des lésions nerveuses sont très rares. La ponction lombaire est dangereuse en présence d’une hypertension intracrânienne, car le cerveau peut être coincé en raison de la décompression provoquée par l’écoulement du liquide cérébrospinal.

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving