Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu’est-ce qu’une rectoscopie?

La rectoscopie permet d’examiner les 20 à 30 derniers centimètres du gros intestin depuis l’anus à l’aide d’un endoscope spécial, le rectoscope. Il s’agit d’un tube métallique ou plastique rigide d’environ 2 cm de diamètre et 30 cm de longueur, dont le système optique permet au médecin de voir l’intérieur du rectum. La rectoscopie sert au diagnostic et souvent aussi directement au traitement de maladies du rectum ainsi qu’au dépistage précoce de cancers (cancer colorectal). Le rectum est la partie inférieure du gros intestin, qui mesure environ 20 à 30 cm et se termine par l’anus. Il est à nouveau divisé en deux parties: le rectum lui-même qui mesure 12 à 15 cm de long et le canal anal d’une longueur de 2 à 4 cm et se terminant par l’anus.

La rectoscopie est un examen de gastro-entérologie, une discipline de médecine interne.

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière? 

La réalisation d’une rectoscopie nécessite uniquement une vidange de l’intestin par les voies naturelles ou encore un lavement. A cette exception près, aucune préparation spéciale n’est nécessaire.

Quels points sont à clarifier avant l’examen?

La rectoscopie nécessite une coagulation sanguine intacte, principalement lorsqu’un traitement doit avoir lieu dans le cadre de l’examen. Les patients sous médicaments anticoagulants doivent si possible interrompre la prise quelques jours avant l’examen ou la remplacer par des injections d’héparine dans l’abdomen. Le médecin fournit les consignes correspondantes.

Comment la rectoscopie est-elle réalisée?

L’examen peut être réalisé en position couchée sur le côté gauche avec les jambes repliées, ou encore avec le torse penché en avant. Il est essentiel que le patient soit détendu pour faciliter l’introduction du rectoscope dans le rectum par l’anus. A cette fin, un gel lubrifiant est également utilisé. En règle générale, l’introduction est indolore et n’est perçue que comme une sensation de pression. Des douleurs sont toutefois possibles en présence de modifications pathologiques. L’examen complet dure environ 10 minutes, parfois plus longtemps pour de petites interventions supplémentaires (prélèvement d’échantillons de tissu, retrait de polypes, traitement d’hémorroïdes, hémostase).

Quand la rectoscopie est-elle utilisée?

L’examen sert au diagnostic et souvent aussi directement au traitement de maladies du rectum et du canal anal ainsi qu’à la prévention de cancers (cancer colorectal).

Motifs fréquents d’une rectoscopie:

  • Présence de sang rouge clair dans les selles, sur le papier toilette ou dans la cuvette des toilettes
  • Recherche d’urgence d’une source de saignement au niveau du canal anal ou du rectum
  • Incontinence fécale
  • Troubles de la défécation
  • Douleurs, brûlures ou démangeaisons au niveau de l’anus
  • Hémorroïdes
  • Polypes intestinaux
  • Diverticule du côlon
  • Fissure anale
  • Dépistage précoce de cancers (cancer du rectum)

La rectoscopie comporte-t-elle des risques ou effets indésirables? 

La rectoscopie comporte peu de risques. L’examen lui-même peut être ressenti comme désagréable, mais n’est généralement pas douloureux. Des douleurs sont toutefois possibles en cas de modifications pathologiques. Dans de rares cas peuvent survenir des lésions de la muqueuse ou des saignements, principalement pendant ou après de petites interventions.

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Morbus Crohn - Colitis ulcerosa
Maladie de crohn - colite ulcéreuse
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving