Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu’est-ce qu’un test VIH? 

Le test VIH est un test sanguin destiné à mettre en évidence ou exclure une infection par le VIH. Si le patient est infecté par le VIH, le test est «positif». En l’absence d’une infection, le test VIH est «négatif». Le test VIH peut être réalisé sous forme de test rapide ou de test de laboratoire. Les tests rapides fournissent le résultat en quelques minutes et permettent ainsi un conseil individuel immédiat en cas de résultat positif (infection par le VIH). Toutefois, un test rapide positif doit toujours être confirmé par un test de laboratoire.

Le test rapide VIH est un test combiné, ce qui signifie qu’il met en évidence dans le sang à la fois des anticorps (substances de défense contre le virus) et des composants du virus. Etant donné que la formation d’anticorps nécessite un certain temps, les anticorps anti-VIH ne peuvent être mis en évidence qu’au plus tôt deux semaines après une éventuelle infection. La durée entre l’infection et la formation d’anticorps est appelée «période fenêtre». Pendant cet intervalle, le test VIH se révèle encore négatif, même en cas d’infection. Chez certaines personnes, la période fenêtre peut même durer jusqu’à trois mois. Ainsi, il convient de réaliser un test au plus tôt deux à six semaines après une éventuelle infection et de répéter le test au bout de trois mois en cas de résultat négatif. Alors seulement, il est certain qu’aucune infection par le VIH n’est présente.

Le test VIH peut être réalisé chez le médecin de famille, dans les hôpitaux ou autres établissements de test tels que les centres d’aide contre le sida ou les «check-points». Sauf chez le médecin de famille, il est aussi possible d’être testé anonymement (sans fournir de pièces d’identité) dans les établissements mentionnés. La réalisation d’un test VIH est régie par la loi. Un test VIH effectué sans le consentement de la personne concernée est punissable. Le résultat du test est soumis au secret médical. Un résultat positif doit néanmoins être signalé aux autorités sanitaires à des fins statistiques, mais sans mentionner l’identité de la personne.

Le test VIH est un examen d’infectiologie.

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière? 

Le test VIH peut être réalisé sans préparation particulière.

Quels points sont à clarifier avant l’examen?

Avant le test VIH a lieu une consultation destinée notamment à discuter du risque individuel d’une éventuelle contamination et fournir des informations sur une future réduction du risque. Un test VIH ne peut être réalisé qu’avec le consentement de la personne concernée. A part cela, aucune clarification spéciale n’est préalablement nécessaire.

Comment le test VIH est-il réalisé?

Le test VIH inclut une consultation préalable, le prélèvement sanguin, l’analyse (test rapide ou test de laboratoire), la communication du résultat du test ainsi qu’une consultation après le test. Le test rapide nécessite seulement une goutte de sang prélevée dans la pulpe du doigt (piqûre au bout du doigt). Le test de laboratoire donne lieu à un prélèvement sanguin normal dans une veine du bras. Le résultat du test rapide est obtenu en quelques minutes. Cela dure environ trois jours pour le test de laboratoire.

Quand le test VIH est-il utilisé?

En principe, un test VIH est recommandé après une situation présentant un éventuel risque de contamination. La connaissance d’une infection par le VIH permet une initiation précoce du traitement et permet de protéger d’autres partenaires sexuels.

Motifs fréquents d’un test VIH: 
  • Relations sexuelles vaginales ou anales non protégées avec un partenaire possiblement infecté par le VIH (rapport sexuel sans préservatif, mais également lorsque le préservatif s’est déchiré ou a glissé).
  • Rapport sexuel oral non protégé, lorsque du sperme ou du sang menstruel infectés par le VIH parviennent dans la bouche ou sont avalés.
  • Utilisation de seringues et d’aiguilles usagées lors de la consommation de drogues par voie intraveineuse.
  • Survenue de symptômes pouvant indiquer une infection par le VIH.
  • Risque professionnel, par ex. blessure par piqûre d’aiguille à l’hôpital. Egalement pour la protection juridique afin de mettre en évidence qu’aucune infection n’était préalablement présente.
  • Souhait de rapports sexuels non protégés au sein d’un couple mutuellement fidèle afin de s’assurer qu’aucune infection par le VIH n’est présente.
  • Pendant la grossesse, pour protéger l’enfant d’une transmission du VIH pendant la naissance ou par l’allaitement.

Le test VIH comporte-t-il des risques ou effets indésirables?

Les risques de l’examen correspondent à ceux d’un prélèvement sanguin normal. La période jusqu’à la communication du résultat du test peut toutefois être difficile sur le plan psychique. Dans ce cas, une consultation professionnelle peut offrir une aide.

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving