Analytics Universal Code
1 santeweb
 

L'alimentation: allergie, intolérance – questions concernant le diagnostic et les bons réflexes

 

Questions-réponses concernant le diagnostic et les bons réflexes

1. Comment une allergie alimentaire peut-elle être confirmée ou exclue?
Il n’existe à ce jour aucun test fiable à 100%. Ni les examens sanguins, ni les examens cutanés ne parlent avec exactitude bien qu'ils soient parfois utiles. C'est pourquoi il est essentiel que vous observiez avec attention quels aliments vous provoquent des troubles. Vous pouvez par exemple tenir un journal de votre alimentation quotidienne. Il peut également être utile d'effectuer un régime d'éviction suivi par une diététicienne qui procède à une recherche de l’allergène par étape et par groupe d’aliments. N’effectuez jamais seul des tests d’allergie en raison du risque de choc anaphylactique. Tout test doit être réalisé par un médecin.

2. Quelles maladies faut-il tout d'abord exclure lorsqu’une intolérance ou une allergie alimentaire est suspectée?
La réponse à cette question peut varier d’un individu à un autre, c’est pourquoi il est préférable de vous adresser à votre médecin. En règle générale, le médecin doit tout d’abord d’exclure la présence d’une inflammation et d’une infection intestinale, ainsi que certaines formes de cancer chez les personnes de plus de 40 ans.

3. Les intolérances et allergies alimentaires sont-elles héréditaires?
Une prédisposition héréditaire aux allergies est possible, mais pas automatique. Certaines intolérances sont acquises et peuvent par exemple être provoquées par une gastro-entérite sévère.

4. En cas d’intolérance ou d’allergie alimentaire, certains aliments sains comme les fruits et légumes ne doivent pas être consommés ou seulement en faible quantité. Comment puis-je malgré tout manger sainement?
Dans ce cas, il est recommandé d’élaborer un plan nutritionnel avec une diététicienne afin de trouver des aliments pour remplacer les céréales, le lait, les fruits, etc. Des comprimés d’oligo-éléments ou multivitamines peuvent aussi apporter des éléments essentiels. Pour plus d’informations, contactez votre médecin.

5. Peut-on souffrir de plusieurs intolérances ou allergies alimentaire en même temps?
Oui, ceci est relativement fréquent. Dans environ 30% des cas, une intolérance au lactose est associée à une intolérance au fructose. Il est également possible de souffrir en même temps d’une intolérance au fructose et d’une intolérance aux protéines de lait. Si vous avez consciencieusement modifié votre alimentation mais que vos troubles persistent, il est nécessaire de vous rendre chez votre médecin pour des examens supplémentaires.

6. Quels tests puis-je réaliser moi-même?
Il n’existe aucun test fiable à réaliser soi-même car la plupart des aliments contiennent plusieurs agents allergènes potentiels. Les symptômes/troubles apparaissant lors de la consommation de lait  peuvent par exemple indiquer la présence d’une intolérance au lactose mais aussi d’une allergie aux protéines de lait. En cas de symptômes/troubles, veuillez consulter votre médecin pour établir un diagnostic.

7. Les tests d'intolérance au sucre (fructose, lactose, glucose, sorbitol, xylitol) sont-ils fiables?
Les tests respiratoires effectués par le médecin sont simples et fiables. Ces examens permettent de mesurer avec précision les symptômes ainsi que les gaz contenus dans l’air expiré. Les tests sanguins et l’examen des selles ne sont plus recommandés. En revanche, les tests génétiques représentent des examens complémentaires utiles.

8. Mon médecin a diagnostiqué le syndrome du côlon irritable. Des intolérances et allergies alimentaires peuvent-elles en être responsables?
Ceci est souvent le cas. Si le médecin diagnostique une intolérance ou une allergie alimentaire, une modification de l’alimentation permet généralement de soulager considérablement les symptômes.

9. Mon médecin ne trouve rien d’anormal. Que dois-je faire?
Etant donné que les symptômes indiquent souvent la présence d’une intolérance au sucre, il est recommandé avant toute chose d'en effectuer le diagnostic. Demandez à votre médecin de réaliser des tests respiratoires afin de contrôler si vous souffrez d’une intolérance au sucre. Si aucune intolérance n’est diagnostiquée, demandez à être dirigé(e) vers un gastroentérologue spécialisé dans les intolérances alimentaires afin de subir d’autres examens.

10. La maladie cœliaque est diagnostiquée. Que faire?
Si vous souffrez d’une intolérance au gluten (maladie cœliaque), il est important de modifier rigoureusement votre alimentation et d'écarter définitivement les plats contenant du gluten (cf. question 6 Symptômes et troubles). Lors d'une intolérance, les plats contenant du gluten provoquent des lésions au niveau de la muqueuse de l'intestin grêle qui peuvent, à terme, entraîner des complications graves. Une alimentation sans gluten rigoureuse permet de rétablir la fonction de la muqueuse. Il est recommandé aux patients atteints de la maladie cœliaque d’être régulièrement suivis par leur médecin afin de surveiller l'évolution de la maladie. Ils peuvent également être accompagnés par une diététicienne dans le cadre de la modification de leur alimentation. Coordonnées utiles sur le site www.svde

 

Coop Free From  Gastroenterologische Gruppenpraxis Bern
04.03.2010 - dzu
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving