Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu’est-ce qu’une endoscopie de la vessie?

L’endoscopie de la vessie est un examen endoscopique lors duquel l’intérieur de la vessie et de l’urètre est inspecté visuellement. Elle s’effectue à l’aide d’un instrument optique spécial, le cystoscope. Il s’agit d’un appareil en forme de tuyau flexible avec une lampe intégrée et une mini-caméra qui retransmet une image agrandie sur un moniteur (vidéoendoscopie). Si nécessaire, il est possible de prélever des échantillons de tissu ou de réaliser des traitements directement.

L’endoscopie de la vessie est un examen relevant de l’urologie.

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière?

Une endoscopie de la vessie peut être réalisée sans préparation particulière.

Quels points sont à clarifier avant l’examen?

La coagulation sanguine du patient doit être intacte. Un contrôle des valeurs de coagulation peut éventuellement être réalisé (prise de sang).

Comment une endoscopie de la vessie est-elle réalisée?

Une endoscopie de la vessie peut être réalisée en ambulatoire au cabinet du médecin, et dure en règle générale seulement quelques minutes. Chez les femmes, l’introduction du cystoscope est plus simple et généralement indolore du fait de l’urètre court et droit. Chez les hommes, la cystoscopie peut s’avérer quelque peu désagréable jusqu’à légèrement douloureuse en raison de la courbe et de la plus grande longueur naturelles de l’urètre.

  • L’examen s’effectue assis sur un fauteuil de cystoscopie spécial permettant une position ouverte des jambes.
  • Après la désinfection du méat urétral et de ses abords, un gel lubrifiant anesthésique local est appliqué dans l’urètre.  
  • Ensuite, le cystoscope est introduit délicatement dans l’urètre sous contrôle visuel continu du moniteur, puis poussé jusqu’à la vessie.
  • Pour une meilleure visibilité, la vessie est remplie d’un liquide de lavage clair via le canal de lavage de l’instrument.
  • Après l’examen, il convient de boire beaucoup afin que les voies urinaires soient bien rincées par les mictions fréquentes.

Quand une endoscopie de la vessie est-elle utilisée?

L’endoscopie de la vessie sert au diagnostic d’affections de l’urètre, de la vessie et de la prostate. Dans certains cas, l’endoscopie de la vessie permet également de procéder à des traitements, par ex. l’élimination de calculs vésicaux, l’hémostase, la dilatation des rétrécissements de l’urètre ou l’ablation de petites tumeurs.

Motifs fréquents d’une endoscopie de la vessie:
  • Présence de sang dans les urines d’origine indéterminée
  • Inflammations chroniques de la vessie ou de l’urètre
  • Calculs vésicaux
  • Troubles de la vidange vésicale
  • Tumeur vésicale
  • Résultats du toucher rectal suspects et/ou taux de PSA élevé

L’endoscopie de la vessie comporte-t-elle des risques ou effets indésirables?

De manière générale, cet examen comporte peu de risques. Occasionnellement, après l’examen, des saignements de l’urètre ou la présence de sang dans les urines et des douleurs à la miction peuvent survenir de façon transitoire en raison de l’irritation de la muqueuse induite par l’instrument. En cas de troubles ou de saignements persistant pendant une plus longue durée ou de plus forte intensité, il convient de consulter un médecin sans délai. Les lésions graves de l’urètre ou de la vessie nécessitant une intervention chirurgicale sont extrêmement rares. Les inflammations fébriles de la vessie sont également rares car l’examen est réalisé en conditions stériles (aseptiques).

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving