Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu’est-ce qu’un test de sécrétion lacrymale?

Deux procédés sont utilisés pour réaliser un test de sécrétion lacrymale. Le test de Schirmer permet de vérifier la quantité de liquide lacrymal produite. La mesure du temps de rupture du film lacrymal (également appelée test BUT, pour break-up time) détermine la stabilité du film lacrymal, c’est-à-dire le degré d’humidification des yeux. Ces examens servent avant tout au diagnostic de la sécheresse oculaire.

Le test de sécrétion lacrymale est un examen relevant de l’ophtalmologie.

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière?

Un test de sécrétion lacrymale peut s’effectuer sans préparation particulière.

Quels points sont à clarifier avant l’examen?

Aucun point particulier n’est à clarifier avant l’examen.

Comment un test de sécrétion lacrymale est-il réalisé?

Test de Schirmer: Détermination de la quantité de larmes produites

Le patient regarde légèrement vers le haut, et une petite bandelette de papier buvard pliée (papier de tournesol) est placée dans la paupière inférieure de chaque œil, puis le patient ferme légèrement les yeux pendant 5 minutes. Pendant cette période, les bandelettes de test s’imbibent entièrement du liquide lacrymal présent. Ensuite, les bandelettes sont retirées, et la longueur de la zone mouillée est mesurée. Lors d’une production lacrymale normale, environ 10 millimètres de la bandelette sont imbibés de liquide lacrymal au bout de 5 minutes. En cas de longueur inférieure, la production de larmes est diminuée. Pour le test, il est possible d’insensibiliser la surface de l’œil avec des gouttes oculaires afin que la sensation de corps étranger liée à la présence de la bandelette de test n’entraîne pas une production accrue de larmes.

Temps de rupture du film lacrymal (test BUT): Evaluation de la stabilité du film lacrymal

Le colorant fluorescéine est instillé dans l’œil, et il s’y répartit après quelques battements de paupière. A l’aide d’une lampe à fente (l’appareil d’examen de l’ophtalmologue) et d’un filtre bleu de cobalt prémonté, on mesure le temps entre le dernier battement de paupière et la rupture du film lacrymal coloré. Pour cela, les yeux sont fermés puis de nouveau ouverts, et maintenus ouverts jusqu’à la rupture spontanée du film lacrymal. Si l’œil est en bonne santé, le temps de rupture du film lacrymal est supérieur à 10 secondes. Si ce temps est inférieur à 10 secondes, le film lacrymal est instable. 

Quand un test de sécrétion lacrymale est-il utilisé?

L’examen sert au diagnostic et au contrôle thérapeutique des affections oculaires dans le cadre desquelles la production de larmes est réduite ou la composition du film lacrymal est perturbée.

Motifs fréquents d’un test de sécrétion lacrymale:

  • Syndrome sicca (syndrome de l’œil sec)
  • Syndrome de Sjögren (maladie auto-immune avec sécheresse buccale et oculaire)
  • Parésie faciale (paralysie du nerf facial, qui est également impliqué dans la production de larmes)
  • Production de larmes réduite avec l’âge
  • Sécheresse oculaire
  • Démangeaisons des yeux
  • Yeux rouges 

Le test de sécrétion lacrymale comporte-t-il des risques ou effets indésirables?

L’examen est indolore et sans risque. Les bandelettes de papier insérées sont parfois ressenties comme légèrement désagréables.

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving